Ouranos ou le Dieu tyran, fils et compagnon de Gaïa

Crédit photo, 17 septembre 2012 : Antigone. Ouranos, statut du 17e siècle au jardin de Versailles
Ouranos nous vient de la mythologie Grecque. Il est le Dieu qui peut apporter la pluie, ou plus clairement, celui qui est le "ciel qui féconde la terre-mère". Il fut aussi le compagnon de la célèbre "Gaïa". Il est un peu moins connu de celles et ceux qui ne sont pas adeptes de ces croyances, mais il a pourtant une importance capitale dans le culte qui est aujourd'hui voué à cette Déesse souvent bafouée par son enfant. Ouranos est aussi le frère d'Ouréa qui est le Dieu des montagnes et de Pontos, Dieu des flots et de la mer qui engendrera plusieurs divinités marines. L'animal d'Ouranos est le cheval.

Ouranos et Gaïa mettrons au monde les Hécatonchires du nom de Briarée, Cotos et Gygès qu'il jettera ensuite dans le tartare qui n'est autre que l'enfer, plus communément. Ils les haïssaient et avaient peur d'eux. Les Hécatonchires seront libérés par Zeus à plusieurs reprises, pour que chacun puisse combattre leur père, et ils finiront par devenir les gardiens du tartare et par fournir le pouvoir de la foudre à Zeus pour l'aider à commander l'Olympe. Les Hécatonchires sont reconnaissables par leurs multiples têtes et leurs multiples mains. Gaïa et Ouranos engendreront également les cyclopes du nom de Brontès dit "enfant du tonnerre", Stéropès dit "enfant des éclairs" et Argès dit "enfant de la foudre". Leurs progénitures seront aussi enfermées dans le tartare, leur père étant terrifié encore une fois par leur force. Ils seront libérés par leurs frères, les Hécatonchires, et lutteront avec eux en étant reconnaissant également envers Zeus qui finira par devenir le Dieu le plus puissant à force de combats auprès des enfants d'Ouranos et de Gaïa. Les cyclopes sont reconnaissables au seul œil qu'ils possèdent. Il semble que des autels leurs vouant un culte ont été retrouvé en Corinthe. Gaïa et Ouranos auront également les célèbres "Titans", ou "Titanides" au féminin, qui se démarquent par leur taille géante. Ils seront six frères et six sœurs qui logeront sur le mont Othrys, montagne de la Grèce, qui fut leur siège durant leur rébellion. Ils sont 12 et se nomment Téthys, Japet, Hypérion, Phoébé, Coeos, Cronos, Thémis, Crios, Mnémosyne, Océan, Théia et Rhéa. Les titans et les titanides feront partie des premières divinités représentées et seront celles et ceux qui renverseront Ouranos.

Le Dieu de la pluie ne souhaitant plus d'enfants, il voulut empêcher Gaïa de mettre les titans et les titanides au monde. Cette fois-ci, c'est sa compagne et mère elle-même qui se rebellera et qui poussera ses descendants à se rebiffer. Le plus jeune coupa le pénis de son père avec une faucille que Gaïa avait fabriquée, et Ouranos fut dans l'obligation de se détacher d'elle. Ce serait de cette légende que naquit Aphrodite, Déesse de l'amour et de la sexualité. On dit aussi que le plus jeune, Cronos, aurait aussi voulu venger sa mère de ce que Ouranos lui avait fait endurer. Dans la mythologie, il finira quand même par ressembler à son père quelques années plus tard, après avoir réussi à le combattre.

Selon les traditions évhémériste, qui personnifiaient les Dieux en leur donnant formes réelles et sacrées après leur mort, Ouranos serait l'ancêtre le plus vieux des Dieux. Il serait, pour eux, l'inventeur de l'astronomie et serait issue d'une autre légende similaire ou il est l'époux de Titéia et le père de quarante-cinq enfants. D'autres mythes divergent et donnent lieu à des Dieux supplémentaires qui lui sont souvent associés. Si peu de cultes tournent autour de cette divinité, c'est Gaïa qui restera celle à qui les prières restent régulièrement destinées et on comprend mieux pourquoi. Ouranos est appelé "Uranus" chez les Romains et la planète lui doit son nom.

© P.Alexandra pour Alliance occulte - 14/01/2019. Toutes reproductions est interdite sans l'accord de l'auteur. Consultez les mentions légales du site, merci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire