Les anges au travers du temps et des religions

Photo d'illustration
Les anges sont des créatures célestes et des messagers de Dieu dans plusieurs religions monothéistes. Ils sont l'intermédiaire entre cette force invisible qu'est le dit "Seigneur" et les êtres humains. L'ange a la capacité de transmettre des messages divins ou d’interagir avec l'homme pour répondre aux ordres de Dieu. Il peut apparaître en rêve sous la forme qu'il choisit, souvent avec de grandes ailes aujourd'hui. Le terme "ange" vient du latin angelus et a été emprunté au  Grec qui le traduit par "messager". Même si aujourd'hui il existe un terme qui a vu le jour pour désigner celles et ceux qui étudient les anges, spécialité appelée "angeologie",  l'étude des anges est aussi inclus dans la démonologie. Le terme "angélologie" est arrivé après pour les adeptes qui s'y consacrent exclusivement.

Dans la Torah, les anges sont des êtres qui peuvent commettre des actions bonnes ou mauvaises en fonction de leur classification. Les anges néfastes sont appelés des "anges déchus" alors que les anges positifs apparaissent à plusieurs endroits et peuvent intervenir sous forme humaine comme ce fut le cas quand les anges préviennent Loth de la fin de Sodome. Dans l'Ancien Testament, les noms des anges sont souvent suivis par la syllabe "El" qui fait symbole à Dieu et qui représente du même coup un nom propre afin de lui apporter de la valeur supplémentaire. Les anges sont très présents dans le livre de la Genèse. Dans le judaïsme, en plus d'avoir créé les constellations, Dieu créa les anges et sans eux il n'y aurait pas d'existence. Ils portent le nom de "malakh". Les anges sont des êtres bien plus intelligents que les êtres humains et ils les comparent à des astres.  Maïmonide, Rabbin très réputé du Moyen Âge, apprenait aux adeptes qu'il y a deux classes d'anges, les "permanents" et les "éphémères" et ce fut aussi le cas pour  Judah ha-Lévi  vers 1085 qui était un poète et théologien juif expliquant les choses de la même façon.

Dans le Nouveau Testament, parmi les Chrétiens, contrairement aux autres religions certains élus seulement peuvent parler aux anges. C'est le cas de l'ange de l'Annonciation qui annonce l'accouchement de la Vierge Marie, entre l'Ancien Testament et l'arrivée du nouveau, par l'intermédiaire de Gabriel qui apparaît à Zacharie, prophète dans les écritures saintes. Je garde une certaine retenue quant à ces propos sachant qu'il existe des exorcistes qui prétendent sortir le Diable, Ange Déchu, du corps de certains possédés. Ce sont également des anges qui annonceront la résurrection de Jésus tout de blancs vêtus. Dans la religion Chrétienne les bons anges sont plus souvent mentionnés, parlant peu des mauvais. Ils sont aussi des messagers de Dieu et de l'Au-delà.

Dans l'Islam un ange est appelés un "Malāk" et reste également un messager de Dieu cependant ils apparaissent aussi à des personnes désignées tels que des élus et à des humains qui pourraient avoir besoin d'aide devant des ennemis importants. Il est question, dans ce dernier cas, d'Ange gardien. Dans le même esprit, chaque être humain posséderait deux anges, un à droite et un à gauche qui nous feraient faire de bons ou de mauvaises actions. C'est une forme de libre arbitre qui appartient à l'être humain. Eux aussi possèdent des bons et de mauvais anges et certains d'entre eux sont des points centraux de l'écriture Coranique. Les anges y ont une grande place et contrairement à l'être humain ne possèdent pas de libre arbitre et se contentent d'obéir à Dieu. Il existe toutefois leurs opposés puisque l'on nous explique que l'ange était créé à partir de la lumière et le djinn à partir du feu. Comme dans les autres religions, les anges n'auraient pas de sexe et ne peuvent pas avoir d'enfants.

Au même titre qu'il existe une hiérarchie démoniaque, il en existe une qui est angélique. Les archanges, quant à eux, sont les chefs des armées ou des chefs de missions ayant des missions précises. Les séraphins sont des bébés ailés qui se trouvent autour du siège de Dieu don le nom se traduit par "brûler" dans la Bible, le feu étant un symbole de mutation vers un état supérieur pour les chérubins qui eux accompagnent le char Céleste de Dieu. On les retrouve dans la religion juive et chrétienne sous forme d'angelot même si certains ont été décrit comme une chimère chez les assyriens il y a fort longtemps, ce qui soulève d'autres questions dans la clarté des traductions. Les anges on semble-t-il leur propre langage dans la religion Catholique, détails mentionnés dans le chapitre 13 de "la première épître aux Corinthiens", alors que d'autres pensent qu'étant de purs esprits ils n'en auraient pas besoin et communiqueraient par la pensée. Dans la tradition islamique du 16ième siècles, leur langage serait appelé "siryanîte" et serait proche de la langue des oiseaux. Il semble que les anges aient été mentionné pour la première fois vers 260 chez les platoniciens de l'antiquité. Toutefois les humains sont inclus puisqu'ils présentaient la hiérarchie comme ceci : dieux, archanges, anges, âmes des défunts et âmes humaines ce qui explique peut-être pourquoi l'âme revêtit une telle importance à l'heure actuelle. Dans l'Iran Antique les anges sont associés au jour de la semaine ou "le yézidisme, religion des sept anges". Ces derniers sont peu connus ayant "épousé" une religion très ancienne don le calendrier débute 4 750 ans avant le calendrier chrétien, 990 ans avant le calendrier juif et 5 329 ans avant le calendrier musulman.

© P.Alexandra pour Alliance occulte - 07/12/2018. Toutes reproductions est interdite sans l'accord de l'auteur. Consultez les mentions légales du site, merci.

2 commentaires:

  1. ca fait plaisir de voir des anges sur le site merci

    RépondreSupprimer
  2. super ce blog tous les sujets sont là merci continuu

    RépondreSupprimer