Poupées hantées et poupées vaudou, passé trouble et malédictions


En règle générale, les poupées hantées possèdent une histoire particulière qui les relie à une tragédie ou sont des jouets confectionnés à la main qui se sont imprégnés de leurs créateurs, pas toujours bien intentionné ou victime d'une mort tragique. Certaines poupées étaient déjà populaires autour d'événements occultes dans l'Égypte antique, et à l'époque elles étaient faites de cire. Dans les tribus reculées on parle déjà de poupées utilisées pour des cérémonies religieuses qui, avec le temps, finiront par être utilisées dans le monde ésotérique pour d'autres raisons aussi diverses que variées. Chez les sorcières par exemple, en fonction du culte auquel elles appartiennent, elles peuvent autant être utilisé pour protéger quelqu'un d'un mauvais sort ou d'une maladie qu'elles peuvent être utile à quelqu'un souhaitant faire du mal à autrui.

Pour les poupées du culte Vaudou, les matériaux étaient utilisés en fonction du désir de faire mal ou non et la poupée était confectionnée pour blesser également quelqu'un ou le guérir, un peu comme les sorcières aujourd'hui. Tout va dépendre des intentions du pratiquant ou du sorcier. Ils utilisaient des cordes ou du fer, des os ou des serrures, des perles et du tissu, des feuilles, de la terre et des plumes par exemple. Ces substances sont placées sur, ou dans la poupée, en fonction de l'endroit et de l'émotion qui devait être ressenti par la victime. Ce type de "statuettes" peut aussi être appelée des clapets ou des poppits, des moppets, des mommet ou des pippy en fonction des régions. Elles sont souvent placées dans des cheminées et sont fabriquées dans différentes matières. Les "nkisi", quant à elle, étaient plus centrées pour contrôler quelqu'un à l'aide de clous. Elles ont la forme d'un chien ou d'un être humain, en fonction des besoins du mal-faiseurs, le contrôle d'un être étant forcement un acte néfaste. Même si au départ elle n'était pas forcément utilisée pour pratiquer de la magie noire, il semble que cette méthode ait pris le déçu et qu'elles peuvent être réactivées par leur créateur à n'importe quel moment en y ajoutant les éléments nécessaires.

Ces dernières années, plusieurs poupées ont eu la réputation d"être hanté au point d'en inspirer des œuvres cinématographiques. Robert est une poupée exposée dans un musée de Floride, elle appartenait à un peintre et a inspiré le film avec la poupée possédée appelée "Chucky", en 1988. Raggedy Ann a été le personnage principal d'un livre pour enfants qui a ensuite inspiré la création de poupées appelées "Anabelle", l'une d'entre elles aurait été possédée et aurait subit un exorcisme en 1970, cette même poupée avait été entreposée au domicile du couple Warren qui collectionnaient des objets occultes. La poupée a aussi inspiré les films d'horreur "The Conjuring" et "Annabelle". Kerry Walton trouva en 1972, dans un immeuble à l'abandon, une poupée qu'il baptisera "Letta Me Out" en raison de son rapport avec le monde occulte. Beaucoup d'histoire circule autour de cet objet maudit et même s'il faut "en prendre et en laisser", son parcours et ce qui a pu se passer autour d'elle reste troublant. Une autre poupée vaudou fera parler d'elle via E-Bbay, et sera vendue à une femme du Texas alors que "Pupa" est une poupée qui serait habitée par l'esprit d'une Italienne décédée. Mandy, qui a été placée par sécurité dans un musée de Colombie en 1991, serait également possédée. Elle ferait pleurer les bébés à proximité et serait dotée de capacités spirites. Une Barbie aurait également été déclarée hantée.

Au Japon, les poupées ont plus un lien avec la maturité d'un couple ou d'un enfant. Elles s'appellent des "Hoko" et sont offertes, puis abandonnées lors du mariage, de la puberté, ou d'autres événements importants. Le rituel n'est pas le même en fonction du sexe. Dans la tradition, elles sont faites de cheveux humains et de soie et peuvent aussi être utilisées comme talisman.

© P.Alexandra pour Alliance occulte - 08/11/2018. Toutes reproductions est interdites sans l'accord de l'auteur. Consultez les mentions légales du site, merci.

1 commentaire:

  1. As the adjin off tһis web ѕite is working, no doubt
    very quickly it wilⅼ be well-known, due to itss feature contents.

    RépondreSupprimer