Massacre Cathare par les nazi, pour leurs secrets occultes

Entrée de la grotte de Bédeilhac. Crédit photo Franck-fnba
Après une longue période d'inquisition le catharisme va être oublié. A la fin du 19ème siècle. L'intervention des pasteurs Ariégeois de l'époque y sera beaucoup pour quelque chose. Après les mythes lancés par Napoléon Payrat, Gadal Antonin nous faisait le récit d'un catharisme ésotérique. Enfin, quelqu'un ose employer les mots autrement. Vers 1850, Déodat Roché écrivit "les cahiers d'études Cathares" pendant que René Nelli, vers 1910, tentait de montrer l'importance du culte solaire et fonda "le Centre National d'études Cathares". Beaucoup d'autres se mirent à étudier le catharisme pour mieux comprendre et pour certains d'entre eux, apprendre avec un autre regard sur ce peuple.

Durant la guerre Allemande, les nazi s'incrusterons dans les grottes de Bédeilhac et du Mas-d'azil pour se protéger des bombardements, d'après l'histoire. On dit qu'ils y ont creusé des mètres de cavité au point presque de massacrer Bédeilhac, pourtant classée Monument historique en 1929. C'est en 1906 que l'on y découvrira une peinture préhistorique, la première qui sera authentifiée par un abbé, en Ariège. Devenue de légende aujourd'hui, c'est sans doute parce que là aussi durant l'intervention nazi, cette même grotte y a connu des événements étranges. Des histoires circulent. La piste d’atterrissage qu'ils avaient construite, pour faire pauser leurs avions dont les pièces venaient à peine d'être montées, était souterraine. Ce qui sortait de l'ordinaire à l'époque et rendais l’atterrissage un peu délicat. Pourquoi temps de complications, se disait-on à l'époque. La grotte était trop bien gardé. Ils y abandonnèrent certaines carcasses vers 1944, lors de la libératon de l'Ariège, pendant que Christian Bernadac demandait à l'un des pilotes de participer à la création d'un documentaire. On dit que la légende en surface cache les véritables secrets de la grotte, poudre aux yeux dument montés pour ne pas atteindre la vérité. Les gravures, les bisons et autres trésors peuvent toujours y être admirées. Quant à Mas-d'Azil, elle échappa aux amas d'armes qu'ils avaient prévu de mettre à l'intérieur au point de détruire ce bagage, datant lui aussi de la préhistoire.

Nous savons que les nazi ont voulu utiliser la force Cathare, mais nous ne savons pas comment. La aussi des secrets demeurent sur des choses qui se seraient passé à Bédeilhac et beaucoup ont entendu parler de l'attirance qu'ils avaient pour les science occultes.

Revenir à l'intégralité du dossier

© P.Alexandra pour Alliance occulte - 12/09/2018. Toutes reproductions est interdites sans l'accord de l'auteur. Consultez les mentions légales du site, merci.

2 commentaires:

  1. Génial!! A lire le bouquin de Christian Bernadac sur ce fameux Otho Ran( dsl pour l'orthographe..me suis bourré je pense) envoyé par le 3ème reich et la été Thulé

    RépondreSupprimer
  2. If some one wants to be updated with most recent technologies after that
    he must be pay a visit this website and be up to date every day.

    RépondreSupprimer