L'Exorciste 2, ou la mauvaise analyse du démon

Tête en bronze de Pazuzu, période néo-assyrienne (911-609 av. J.-C.) British Museum
Dans cet opus on dénonce, dans la population, les messages subliminaux. Sauf qu'il y en avait aussi dans le premier qui nous plaçait insidieusement le visage de Papazu. Ce qui me surprend, c'est le choix du démon. Le démon Papazu est en fait un dieu mésopotamien androgyne, néfaste et diabolique serte, mais qui repoussait aussi les autres démons inférieurs. Il pouvait être utilisé pour aider à obtenir la réussite d'un exorcisme. Des amulettes sont créées dans ce but, c'est rare, mais dans certains cas de possessions elles sont utilisées pour arriver à libérer le possédé. Si dans l'histoire vraie qu'a vécue Robbi quelque chose là en effet possédé, je ne crois pas que ce soi ce démon-là. Quelque chose est vraiment illogique. Pourtant, c'est le démon qui sera choisi dans la saga à coups d'images subliminales et de tee-shirt, de tasses, d'objets de promotions qui seront vendu à son image. Le culte réel et l'inconscience avaient déjà commencé depuis longtemps. Un dieu de l'enfer dans l'ombre a eu le privilège de faire des adeptes après la diffusion de ce film, à échelle mondiale. Le film "L'exorciste 2, l'hérétique" ne rencontrera pas le succès désiré lors de la sortie en salles mais nous allons quand même décortiquer pour voir s'il y a une malédiction quelque part.

C'est John Boorman qui s'occupera de la production de ce volet. Il est aujourd'hui en parfaite santé puisqu'il écrivait encore en 2017. Un désagrément vient mettre des nuages dans le développement du film, encore, car il attrape la maladie de "San Joaquin Valley Fever" qui est une grosse fièvre. Le sable d'Afrique apporté sur le plateau le fit attraper ce champignon et le tournage fut suspendu pendant cinq semaines. Le scénariste William Goodhart va bien, en 2012 il était au jury du 12ème festival international du film de Marrakech. Il était secondé, dans ce film par Rospo Pallenberg qui se porte bien également puisqu'il utilisait encore sa plume en 2012. Rien de suspect. William A. Fraker décédera en mai 2010 d'un cancer. Aie ! Ça recommence ! Il avait 86 ans. Tom Priestley, quant à lui, a vu son père mourir le 14 août 1984 à l'âge de 89 ans et gère maintenant son domaine littéraire. Richard MacDonald est toujours décorateur et est très sollicité. Étrangement il ne fait pas beaucoup mention de son expérience dans le film tout comme Ennio Morricone pour la musique, Richard Lederer pour la production ou Robert de Mora qui continuaient toujours de créer des costumes en 2010. Ils poursuivent leur chemin. Charles Orme, le troisième producteur associé, est décédé en 2007 à l'âge de 88 ans. Il s’était complètement retiré depuis de nombreuses années et s’était installé à Chalfont St. Giles. Il y a tout de même de quoi se poser des questions car il n'était pas le premier à interrompt sa carrière après avoir joué dans l'un des volets de la saga. D'autres ne trouveront plus jamais de travail dans le milieu.

Concernant les acteurs de l'époque, Linda Blair refusera de vêtir à nouveau le costume qu'elle avait porté plus jeune. Il a fallu faire sans, et avec un mannequin supplémentaire pour les effets spéciaux, car elle ne supportait pas l'image qu'elle projetait dans le premier opus. On comprend son choix vu les détails apportés dans le premier chapitre de ce dossier. Durant ce tournage, son compagnon membre du groupe "Lynyrd Skynyrd", va mourir dans un crash aérien ce qui va provoquer "une descente aux enfers" pour l'actrice. Son cousin durant le premier volet et son compagnon durant le deuxième, ça fait beaucoup. L'affaire avait fait la une et ils commençaient à remplir les salles de concerts. Un de ceux qui auraient dû embarquer avait prédit le crash par un rêve prémonitoire. Linda Blair s'est relevée depuis. Le film "L'exorciste" fut le dernier de Paul Henreid après une carrière de plus de 40 ans. Il est décédé en mars 1992 d'une pneumonie après avoir subi un accident vasculaire cérébral. Richard Burton décède le  5 août 1984. Alors qu'il doit prendre l'avion pour un autre film, il est subitement victime d'une hémorragie cérébrale. Alcoolique sur les plateaux déjà dans les années 70, il continuera à boire de plus belle sur le tournage de l'exorciste. Louise Fletcher a été victime d'une très mauvaise blague sur Twitter où son décès avait été annoncé, non, elle n'est pas morte et se porte très bien. Dans cet opus nous reverrons Max von Sydow qui se porte bien également et Kitty Winn qui était déjà présente dans le premier, vivant et en bonne santé, aucune superstition ou affaires bizarre pour James Earl Jones non plus. Ned Beatty poursuit sa carrière et très peu d'informations circulent sur Belinda. Rose Portillo poursuit son chemin et Barbara Cason décède en juin 1990 d'une crise cardiaque, elle aussi. Dana Plato est décédé en mai 1999 d'une trop grande ingurgitation de médicaments. Elle avait déjà auditionné pour le rôle du premier mais ne fut pas retenue. Quelques années plus tard elle va perdre la garde de son enfant, sombrer dans l'alcool, participer à des films à caractère pornographique (non disponibles aujourd'hui) et sombrer dans la dépression. Elle est retrouvée morte dans sa caravane et certains parlent de suicide. Son corps a été incinéré et son fils se tua d'une balle dans la tête 10 ans après, en 2009. Ken Renard est lui aussi décédé en Californi et les détails seront soigneusement gardés. Rien de particulier ne sera arrivé à Tiffany Kinney, Joey Green et Fiseha Dimetros. Ouf !

Revenir à l'intégralité du dossier

© P.Alexandra pour Alliance occulte - 28/09/2018. Toutes reproductions est interdites sans l'accord de l'auteur. Consultez les mentions légales du site, merci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire